LOGO-vertical-blanc.png

L'AVARE

de Molière

Création le 28 février 2023, au Forum / Théâtre de Falaise 

Deuxième volet du dyptique « l’argent, source de bonheur et de conflit pour le cercle intime et familial »

©maxime bruno.jpg

© Maxime Bruno

Mise en scène Olivier Lopez
Avec Olivier Broche (dans le rôle d'Harpagon)

Stéphane Fauvel

Gabriel Gillotte

Romain Guilbert

Marine Huet

Noa Landon

Olivier Lopez

Annie Pican

Margaux Vesque

Production La Cité Théâtre
Coproduction Comédie de Picardie / Scène conventionnée Amiens (80), Kinneksbond / Centre culturel Mamer (Luxembourg), Forum / Théâtre de Falaise (14), Le Rayon Vert / Scène conventionnée de Saint Valery en Caux (76), Les 3T / Scène conventionnée de Châtellerault (86), La Halle ô Grains / Bayeux (14), DSN / Scène nationale de Dieppe (76) et Le Carré / Scène nationale de Château-Gontier (53).

Avec l’aide de la DRAC Normandie et du Département du Calvados.
La compagnie est conventionnée par la Ville de Caen, le Département du Calvados et la Région Normandie.

 


Recherche de partenaires de production et de diffusion en cours

Intentions 

« Avec l’écriture et la mise en scène de Rabudôru, poupée d’amour (2020), j’ai initié un diptyque autour de l’argent, tant comme source de bonheur que de malheur pour le cercle intime et familial. Aujourd’hui, je poursuis cette réflexion avec une adaptation de L’Avare de Molière, en m’intéressant tout particulièrement aux conflits intergénérationnels de l’œuvre. (...)

L’Avare est une pièce sur la mort, la jeunesse et l’argent. Molière y dépeint avec précisions, dérisions, excès, toute la folie d’un homme gagné par l’avarice. À la fois comédie et fable sociale, la pièce dénonce l’ordre patriarcal et sa cruauté, questionne la place qui est réservée à la jeunesse. (...)

 

Pour raconter cette fable, je m’appuierai sur une troupe. Avec ce groupe de comédiens et de comédiennes, avec qui je travaille depuis plusieurs années, nous avons développé un langage entre théâtre et cinéma. À l'aide des caméras et de l'amplification sonore, nous chercherons à porter toute la profondeur dramatique de ces personnages sans abîmer la force comique de l’œuvre, pour donner à entendre et à voir la puissance de la fable. »

- Olivier Lopez, extrait de la note d'intention, mars 2022

Contact diffusion :

diffusion(a)lacitetheatre.org - 07 81 78 03 80 

> Dossier de production

> Création et premières dates (2022-2023)

> Premier volet du diptyque : Rabudôru, poupée d'amour (2020)

© Alban van Wassenhove, L'Âge des possibles, mise en scène Olivier Lopez, d'après le scénario de Pascale Ferran et Anne-Louise Trividic, 2021