OLIVIER LOPEZ

AUTEUR, METTEUR EN SCÈNE, DIRECTEUR

Olivier Lopez quitte ses études d’ingénieur en bâtiment en 1997 pour se lancer dans le théâtre.

 

Installé en Normandie, il fait la rencontre de Jean-Pierre Dupuy (compagnie Actea) et de René Pareja (Nord-Ouest Théâtre) auprès desquels il s’initie au jeu d’acteur. Intéressé par le jeu masqué, le théâtre gestuel et les écritures classiques et contemporaines, il cumule de nombreuses expériences et poursuit sa formation en France et en Europe auprès de Gilles Defacque, Levent Beskardes, Carlo Boso, Antonio Fava ou encore, Shiro Daïmon.


Très vite, Olivier Lopez s’intéresse à la mise en scène. En 2000, il reprend la direction de la compagnie Actea, devenue depuis La Cité Théâtre, et crée son premier spectacle en 2001 : Ferdinand l’impossible, de Julie Douard. Il s’entoure d’acteurs·trices qu’il retrouvera tout au long de son parcours.


Olivier Lopez crée des spectacles à la forme joyeuse et lumineuse, et traite de sujets révélateurs de nos angoisses les plus profondes. Depuis 2001, il a créé une dizaine de spectacles où l’acteur et l’écriture plateau sont au cœur de sa démarche. Dans ses histoires, le rire est souvent un outil au service de la création d’un espace de résistance à l’isolement, à la violence et à l’absurdité de notre époque. Actuellement, ses spectacles Bienvenue en Corée du Nord et 14 Juillet sont en tournée en France et à l’étranger et rencontrent un succès public et critique. Sa prochaine création Rabudôru, mon Amour (ou comment j’ai acheté une love-doll à mon père) portera sur l’arrivée des love-dolls dans notre société (création 2020).


Acteur de sa propre formation, Olivier Lopez rêve d’une école ouverte à toutes les formes théâtrales pour penser et renouveler une pratique contemporaine de l’acteur. En 2000, il invente le dispositif de formation « les comédiens-stagiaires », soutenu par la Région Normandie. En 2011, il implante sa compagnie et ce projet de formation dans un théâtre à Caen.


En 2014, il est artiste associé au Théâtre de la Chapelle Saint-Louis (L’Étincelle), à Rouen.

Depuis 2019, il est artiste associé au Théâtre des Halles, à Avignon et artiste accompagné par DSN / Scène nationale de Dieppe.