RABUDÔRU, POUPÉE D'AMOUR

CRÉATION 12-15 NOVEMBRE 2020

COMÉDIE DE CAEN / CDN DE CAEN NORMANDIE

Ecriture et mise en scène  Olivier Lopez
Interprétation  Alexandre Chatelin, Didier de Neck, Laura Deforge et David Jonquières
Assistante à la mise en scène  Lisa-Marion McGlue
Création lumières  Louis Sady et Jean-Michel Spanier
Création sonore  Nicolas Tritschler

Réalisation vidéo Jonathan Perrut
Régie vidéo Olivier Poulard
Cadrage distribution en cours

Costumes  Angela Séraline et Carmen Bagoé (Atelier Séraline)
Décors et accessoires  Luis Enrique Gomez

Fabrication de la poupée  4WOODS
Perruques  Muriel Roussel

Photographies Virginie Meigné, Julien Hélie

Ont également collaboré à ce spectacle  Fabrice Adde, Eric Fourez, Benjamin Hubert, Julien Lourdin et Simon Ottavi. Remerciements à : Dorian Rossel et Dana Roxana Pietre

Durée estimée 1h20 

A partir de 12 ans (14 ans en scolaire)

Production  La Cité Théâtre
Coproduction  Le Volcan / Scène nationale du Havre, la Saison culturelle de la Ville de Bayeux, le Théâtre des Halles / Scène d'Avignon, l’Archipel / Scène conventionnée de Granville, DSN / Scène nationale de Dieppe, La Comédie de Caen / CDN de Normandie. 

Avec l’aide de  la DRAC Normandie, la Région Normandie, le Département du Calvados et la Ville de Caen.

Olivier Lopez est artiste associé au Théâtre des Halles à Avignon et artiste accompagné par la DSN / Scène nationale de Dieppe.

La pièce s’intéresse à l’arrivée des love-dolls dans nos sociétés.

 

Dans une entreprise en crise de croissance, la direction propose à ses employés de se diversifier et de s’engager dans la production de poupées de réconfort pour adulte. Des salarié·e·s se mobilisent et contestent cette perspective. Des inquiétudes légitimes se posent quant à la possibilité que ces femmes-objets bouleversent les équilibres sociétaux et rétrogradent la condition des femmes. D’autres mettent en avant l’activité générée par ces poupées et les possibilités quasi thérapeutiques qu’elles laissent entrevoir.

 

La pièce explore, par le prisme de l’intimité du couple et de la famille, les conséquences émotionnelles et politiques de notre capacité à porter une dimension affective aux objets qui nous entourent. 

Extrait de la note d'intention
Olivier Lopez, octobre 2018

Le spectacle inclut une réalisation vidéo en direct permettant à des spectateur·trice·s d'assister à la représentation à distance. 

Dispositif en construction.

> LE DOSSIER DU SPECTACLE 

> CRÉATION ET PREMIÈRES DATES 

© Virginie Meigné